Le renouveau de la tomate ancienne avec le label "gueules cassées"dans le 66

Un marché concurrencé par la grosse production mais qui séduit de plus en plus de consommateurs. Si bien que les gros producteurs hors-sol s'y mettentavec leurs drive fermier à Perpignan par exemple : ils ont pris conscience que la durée de vie des tomates anciens est moindre (J +2) et commencent à proposer des versions hybrides (J+8) pour les expédier encore plus loin.

Une démarche qui irrite les producteurs bio et artisanaux, conscients que les consommateurs préfèrent les produits hors-sol, plus parfaits visuellement mais qualitativement moins bons.

S'il y a bien un domaine où il ne faut pas lésiner dans un potager en carrés, c'est la qualité de la terre, n'hésitez pas à investir, sinon vous le regretterez amèrement comme moi. Il y a quelques semaines, j'ai ré-investi dans des sacs d'or brun et enrichi la terre de mon potager, les effets bénéfiques s'en sont fait tout de suite sentir, les légumes qui se développaient lentement, ont connu une belle croissance depuis. J'espère maintenant que le beau temps que nous avons en ce moment, continuera encore quelques temps pour laisser le temps aux tomates de se développer et de mûrir, aux poivrons et piments de grandir également. Croisons les doigts, j'ai remis les pieds de ces derniers sous cloche pour leur faire bénéficier de plus de chaleur.
Regardez toutes ces fleurs, ça serait dommage de ne pas en profiter, mais j'ai peu d'espoir, avouons-le.