L’archipel c’est quoi :

Un réseau coopératif constitué de personnes qui souhaitent :
- Créer des synergies entre leur(s) activité(s) et compétence(s)
- Participer au développement citoyen du territoire

L’archipel c’est qui ?
L’archipel c’est des structures agricoles, paysannes, artisanes, hôtelières, de restauration, entrepreneuses, associatives, touristiques, environnementales... et n’importe quelle personne qui habite ou/et développe une activité sur le territoire Causse et Vallée de la Buèges.
Vous pouvez trouver ces structures sur la Carte collaborative

Pour quoi ?
S’identifier et se connaître afin de se fédérer et créer de la cohésion entre les initiatives locales.
Mutualiser les ressources, partager les compétences, savoirs, outils, réseaux, idées et envies.

Comment ?
C’est un réseau ouvert à géométrie variable qui se réunit en assemblée plénière (générale) et en groupe de travail.
Les plénières sont des temps de :
- travail collectif
- restitution des groupes de travail
Les groupes de travail sont autogérés et indépendants mais partagent les valeurs communes de l’archipel.

Les valeurs de l’archipel sont
- solidarité
- mixité sociale/intergénérationnelle
- partage
- bienveillance
- respect (de soi, des autres)
- respect de l’environnement
- non discriminant
- défendre un intérêt commun/collectif
- souplesse
- ouverture


Ce texte fait usage de code social de l'archipel. Il a été voté par la prise de décision au consentement en plénière.
Un code social est un texte de cadrage validé par tous les membres qui permet de travailler dans un environnement structuré et démocratique qui protège le réseau et ses membres, tout en gardant agilité et souplesse.
Cette charte évolutive doit être mise à jour et validée une fois par an afin d'être sûre qu'elle soit toujours adaptée et acceptée par les membres actuels de l'archipel.

Gouvernance :

Les décisions impliquant le réseau entier de l'archipel, son cadrage ou ses valeurs se font en plénière par la prise de décision au consentement.
Prise de décision au consentement : La décision est prise quand personne ne soumet d’objection raisonnable (c’est-à-dire une objection argumentée qui conteste le bien-fondé ou une objection parce que la proposition outrepasse une limite personnelle). L'abstention est possible mais personne ne s'oppose à la décision. Elle implique une recherche d’unité, d’une solution « faisable ».