Page de réflexion pour faire des passerelles entre nos valeurs et la vie sur les réseaux sociaux


À COMPLÉTER


Pour créer des outils qui font le lien entre réseaux sociaux et valeurs du scoutisme, il est important d'établir clairement ce dont nous parlons.

Les réseaux sociaux


Les Réseaux


Plateformes principales
- Facebook
- Twitter
- Instagram
- Snapchat
- youtube, dailymotion
- forums de discussion comme jeux.vidéo.com

Plateformes alternatives
- Disapora
- Mastodon

Leurs conséquences


Points positifs
- lien social
- accès à l'information
- amusement

Points négatifs
- risque d'addiction
- risque d'enfermement, de repli sur soi

Les valeurs du scoutisme

D'après le projet éducatif des EEUdF


Le développement d'individus
- Épanouis et libres de leurs choix
- Engagés et responsables
- Ouverts et solidaires

Une méthode par le groupe
- La vie en équipe
- Le jeu
- L’engagement sur des valeurs
- La Promesse
- La vie spirituelle
- La progression personnalisée
- La démarche de projet
- La coéducation
- La tenue

Une ambition au service de la société
Pour des citoyens acteurs d’une société harmonieuse :
- Une société démocratique
- Une société fraternelle
- Une société soucieuse de son environnement

Être éclaireuse ou éclaireur Unioniste, c’est mettre en commun ses expériences et ses espérances pour entreprendre et construire au quotidien.

Des enquêtes intéressantes ou pas ?
http://www.meta-media.fr/2017/10/16/les-usages-des-10-13-ans-ces-clandestins-du-web-social.html


Quelques réflexions
(Vincent) Après plusieurs projets liés à internet, en particulier autour des risques ( GrandCoup Yvelines, 2013) et de la violence sur internet (projet aîné 2016), je m'interroge sur le décalage entre notre perception d'adulte/responsables liée aux réseaux sociaux et à la perception qu'en ont nos jeunes.
- les louveteaux.ettes ont une distance importante à ces réseaux parce qu'ils ne peuvent pas toujours les utiliser. Certains y ont été confronté, les connaissent. Mais ils sont peu utilisateurs
- les éclais sont directement utilisateur.rice.s, mais ils.elles les utilisent à la fois en prenant certaines précautions et aussi en détournant certaines utilisations. De mon côté, j'ai été assez surpris de voir que certaines questions (la confidentialité, parler à des inconnus) étaient bien ancrés dans leur tête, mais qu'en même temps, le cyber-harcèlement, l'idée que certaines choses ne devaient pas être montrées (#pénisgate et autres snapchats). Les aînés ont aussi eu beaucoup de débats sur "comment réagir quand on est témoin de comportements violents sur des forums, des vidéos youtube, etc".

Les discussions sur youtube sont souvent revenues sur la table et me paraissent être un sujet que nous sous-estimons. Les éclais y forment des amitiés, des groupes, mais sont aussi confrontés à la violence, aux "haters", à des communautés de fans qui n'assument pas leur avis ou ferment le débat - autant de points en contradiction avec notre PE.
Toutes les questions autour de l'éducation à la paix pourraient être de vraies solutions et arguments pour répondre à ces questions et permettre aux louveteaux.ettes, éclais et aînés (et responsables) de réagir au mieux.