Bases du groupe


Le groupe CNV - Pouvoirs et Privilèges, c'est quoi ? (genèse et raison d'être)


Pouvoirs et privilèges ?

https://nvc.miraheze.org/wiki/Access,_Inclusion_and_Equity_in_the_NVC_Network_-_v2/fr
> y compris, mais sans s'y limiter :
  • En tant que personnes de castes ou de classes supérieures en relation avec les personnes de castes ou classes inférieures ;
  • En tant que personnes associées à une ethnie dominante par rapport aux personnes associées à d’autres ethnies ;
  • En tant que personnes à la couleur de peau plus claire par rapport aux personnes à la couleur de peau plus foncée ;
  • En tant que personnes ressemblant aux ressortissants de pays colonisateurs par rapport aux personnes ressemblant aux ressortissants de pays colonisés ;
  • En tant que hommes par rapport aux femmes ;
  • En tant que personnes hétérosexuelles, par rapport aux personnes ayant d'autres types de sexualité ;
  • En tant que personnes s'identifiant avec leur genre et leur identité de genre, par rapport aux personnes qui ne se retrouvent pas dans la définition sociale et le sens du genre qui leur a été assigné ;
  • En tant que personnes valides en relation avec les personnes handicapées ;
  • En tant que personnes disposant de ressources suffisantes pour se nourrir et se vêtir par rapport aux personnes en situation de pauvreté ;
  • En tant qu'adultes par rapport aux enfants ou aux personnes âgées ;
  • En tant que personnes parlant couramment l'anglais par rapport aux personnes ayant peu ou pas de compétences linguistiques en anglais ;
  • En tant que personnes ayant des diplômes supérieurs, par rapport aux personnes moins diplômées ;
  • En tant qu’anciens membres de la communauté CNV par rapport aux nouveaux arrivants.


Déjà 4 rencontres... DANS QUELLES DIRECTIONS allons-nous ?

Nous avons commencé à travailler sur ce sujet qui nous parait important pour aborder les points suivants, notamment entrées/sorties et critères.
Nous avons écouté chacun.e chacun, sur ses besoins, sur des propositions (ce que les personnes du groupe veulent), ce qu’elles ne veulent pas, certains points ont été discutés, sans décision arrêtée. Ces notes reprennent donc la liste des points soulevés par les unes les autres mais pas les échanges, les partages vulnérables ou non, les écoutes, bref le travail intérieur et collectif qui a été salué par les participant.es comme faisant partie du processus de création du groupe, notamment un groupe fonctionnant sans PP.

Quels BESOINS souhaitons-nous nourrir ?

image CNVPP_Tableau_blanc_sept_2021.jpeg (0.3MB)

Et concrètement ? PROPOSITIONS

  • Déconstruction mutuelle, approfondie et continue sur les oppressions systémiques.
  • Rencontres trimestrielles
  • Réflexions, formations, partage d’informations et d’outils, échange de formations, mise en commun de connaissances humaines
  • Intervision (supervision horizontale et en équivalence)
  • Groupe de potes d’empathie sur les oppressions (si et qd je reconnais ce trigger)
  • Laboratoire d’expérimentations (outils, jeux...)
  • Sous-groupes référents sur des sujets clés ?
  • Susciter la création de sous-groupes, essaimage pour des groupes locaux
  • Médiation de conflits autour de PP
  • Visibiliser ce qu’on fait / com externe / être reconnu
  • Formation dans les réseaux CNV et les réseaux militants
  • Colloque de transmetteur.ices

Et mes limites ? CE QUE LES MEMBRES DU GROUPE NE VEULENT PAS

(phrases individuelles non soumises à accord)
- Que le groupe soit non-safe.
- Faire des interventions extérieures non-safe (déclarées comme safe et en fait non-safe pour cause de non-déconstruction).
- Devenir les sauveureuses de la veuve et de l’orphelin.
- Attention à la taille qui ne permettrait plus que ce soit simple d’organiser un week-end.
- Devenir la police de la déconstruction.
- Se déconstruire... sans rien reconstruire... et que ça ne serve à rien.