6. L'île de la découverte - Bons plans & bonnes adresses


1. Les expériences à ne pas manquer :



L'auberge des observatoros :

Un lieu tranquille pour commencer à observer le monde de la coopération, loin du rythme effréné du sommet des proactifs très investis dans le projet. Vous y trouvez toutes sortes d'informations, un large choix de Plus Petit Pas Possible, on vous proposera différentes activités en fonction de votre seuil d'implication dans le projet. Et peut être voudrez-vous gravir le mont après votre séjour dans l'auberge.


La station des décisions :

Choisissez votre piste, à chacun·e ses obstacles et ses joies ! Tester et recommencer, c'est comme ça que vous obtiendrez de meilleurs résultats.
  • jugement majoritaire
  • consensus ou gestion par consentement
  • élection sans candidat
Plus de détails sur l'ile linguistique


Le lac des communs :

Vous ne pouvez pas aller à l'Archipel Coopératif sans vous rendre au lac des communs, lieu marquant de cet Archipel si attachant. Ce lac est en effet entretenu collectivement. Cela vous permet de vous baigner dans ses eaux calmes sans rivalité avec d'autres nageurs (car votre nage ne les empêche pas de profiter de cette eau merveilleuse) et sans exclure d'autres amateurs d'eau douce (car tout le monde bénéficie d'un accès au lac). Nous ne pouvons que chaudement vous recommander de tester ce bien commun, tellement révélateur d'un monde où la coopération prime sur la compétition. Ne manquez pas la maison du lac où vous pourrez vous informer sur la ressource de l'eau, la communauté qui gère ce lac et la gouvernance collective qui assure le fonctionnement et l'usage de la ressource.


La capitale ANIMACOOP :

La capitale ANIMACOOP est trépidante ! Ses communautés des différentes régions (Lyon, Gap, Toulouse...) vivent dans des quartiers typiques avec des tonalités particulières propres aux membres de leur groupe. Mais point de ghettos dans cette capitale, les communautés échangent entre elles facilement sur Framateam sur les bons tuyaux de la coopération. Le réseau de transports est efficace grâce à des yeswiki performants ainsi qu'aux gares centrales, noeuds essentiels de l'information. Un autre charme de la capitale : des formateurs et formatrices acteurs·trices eux-mêmes de la coopération qui vous transmettront leur passion d'animacoopien·ne lors de votre visite.


La forêt des outils :

Cette forêt majestueuse est très dense. Il sera important pour vous de repérer quelques éléments clés pour ne pas vous perdre en chemin : identifier les objectifs et l'usage auquel vous destinez l'outil, hiérarchiser cette liste d'usages et d'objectifs et choisissez les outils qui seront simples, utilisables par tous et les plus efficaces pour les usages prioritaires. Bien sûr ce repérage sera fait collectivement avec votre groupe de randonnée. Une fois cette étape réalisée, vous pourrez gambader dans les chemins de la forêt et admirer la diversité des arbres à outils, qu'ils soient de l'espèce des interpole, de l'espèce communagir ou encore d'autres espèces que vous découvrirez par vous-même !


Les ruines du monde pyramidal :

Ce site archéologique est particulièrement intéressant pour comprendre le monde d'avant.
Vous allez découvrir des éléments qui vont vous paraître étonnants mais oui, oui, cela existait. Nous pensons notamment au chef solitaire de projet, qui mène le projet seul, sans consulter les autres, sans penser aux conditions d'implication et pense qu'il est le seul à avoir raison. Au rang des autres curiosités, vous admirerez des pyramides de niveau décisionnaire : chef N, puis chefs N-1, puis chefs N-2 là où vous ne connaissez que l'horizontalité de la participation. Une anecdote amusante de ce monde passé : les compte-rendus de réunion envoyés en format PDF ! Et oui, ils ne connaissaient pas l'écriture collaborative où chacun·e enrichit le contenu des autres.



2. Où manger ?

"Outillo collaboratico numerico" :

Le restaurant tendance des nouvelles formes de collaboration ! Au menu :
  • des nouvelles entrées indispensables à une bonne collaboration : Creative Commons
  • des recettes classiques revisitées au goût du jour : le padlet remplace avantageusement les post-its pour la collaboration à distance
Bref le restaurant à ne pas manquer !

"Animato collaboratico presentielo" :

Le restaurant traditionnel de l'animation participative de réunions. On y retrouve des entrées rassurantes comme la météo pour entrer dans la réunion, des plats réconfortants comme les échanges d'idées, le tout avec une pointe de soleil grâce au pomodoro.



3. Où boire un verre ?

"Cocktailo REPI" :

Ce bar s'est spécialisé dans les différents cocktails permettant d'impliquer dans un projet les pro-actifs, les réactifs, les observateurs, les inactifs. Chacun a son cocktail avec différents ingrédients mystère permettant les rencontres, les échanges d'information, les espaces de partages, les flux d'informations. Attention à l'ivresse qui peut vous guetter avec ces goûts savoureux.